La Francophonie économique existe-t-elle ? De l’intention à la réalité

La francophonie économique sera efficace si elle sert les intérêts des millions de francophones en mettant en cœur de son action le développement de l’entrepreneuriat, de l’éducation et de la formation en langue française et le libre échange au sein de la francophonie

La Francophonie économique existe-t-elle ? De la francité à l’OIF

La francophonie, portée par l’Organisation Internationale de la Francophonie défend une communauté de langue et de valeurs mais n’accorde encore que peu d’importance à sa dimension économique

La Tunisie adhère au COMESA

la Tunisie vient d’adhérer au Marché commun de l’Afrique orientale et australe aussi connu sous le nom de COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa)

Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe ou en anglais COMESA est une organisation internationale à vocation régionale de l’Est africain dont l’objectif est de créer une union douanière entre ses 21 pays membres. Ce marché commun africain est une zone de libre-échange depuis 2000. Il représente une superficie de 112 millions de KM2, soit 1/3 de l’Afrique, un PIB de 770 milliards de dollars et une population de 540 millions d’habitants.

Culture et économie, deux piliers du développement pour l’Afrique

Avoir une culture commune est un levier pour le développement de l’économie. Le développement des échanges entre pays est directement influencé par une appartenance culturelle commune. comme le montre le développement du commerce au sein du Commonwealth. En Afrique, les pays de la francophonie partagent une culture commune qui sert le développement des affaires.

Opportunités africaines

Des investisseurs et entrepreneurs africains saisissent les nombreuses opportunités offertes dans des secteurs clés de l’économie africaine: énergie, solaire, internet, solutions de paiement, agroalimentaire, smartphone

Les plus fortes croissances dans le monde sont en Afrique aujourd’hui: Ethiopie, Sénégal, Côte d’Ivoire, Ghana, Tanzanie … Développement de la classe moyenne, transformation numérique, boom de l’entrepreneuriat, développement des IDE dans des secteurs prometteurs avec  et toujours le secteur des matières premières qui boostent l’économie du continent. On compte près de 160.000 millionnaires en Afrique selon le dernier rapport Afrique Wealth.

S’inscrire à la newsletter